Echauffement au tennis : les bons conseils pour son stage de tennis.

Echauffement au tennis : les bons conseils pour ne pas se blesser lors de son stage de tennis.

Trop souvent, l’échauffement est négligé par les joueurs de tennis, considérant ce moment comme une contrainte. Le corps a besoin d’être préparé au niveau musculaire et articulaire à l’effort.

Des efforts brusques sans préparation peuvent donner déchirure, claquage musculaire et accident cardiaque. L’échauffement permet aussi au joueur de rentrer directement dans le match. Nous voyons trop de joueurs qui mettent un set ou plus à bien rentrer dans un match. Se préparer au match permet aussi de se concentrer et d’être immédiatement concerné.

Echauffement : mode d’emploi !

Suivant le temps dont vous disposez, il est important de graduer l’effort et de monter en puissance progressivement.

On peut commencer à trottiner doucement pendant 10 à 15 minutes, pour ensuite effectuer flexions, extensions, rotations diverses, moulinets… Ensuite procéder à quelques sprints. On peut continuer l’échauffement raquette en main, toujours en recherche de progressivité, puis finir avec quelques points.

La corde à sauter et le vélo peuvent aussi, si vous en avez la possibilité, vous permettre de faire un bon échauffement.

Deuxième étape : l’échauffement à l’entraînement.

Pour ceux qui n’ont pas le temps, il est possible de s’échauffer à l’entraînement. Il est important de faire des échanges sans frapper fort, de longs échanges, et limiter les grands déplacements. Il ne faut pas hésiter à sautiller, ne pas aller chercher les balles trop excentrées, favoriser les gestes amples et lents en recherchant le relâchement. Il faut éviter ce qui est brusque, et laisser le corps transpirer.

Attention aux périodes de l’année

En hiver à cause du froid, il est important d’être encore plus vigilent sur l’échauffement. A partir de 40 ans, les risques de blessures sont encore plus importants. Si vous revenez d’une blessure, il est très important d’appliquer scrupuleusement le protocole.

Attention il faut distinguer les étirements musculaires aux assouplissements articulaires

Nous savons maintenant que les étirements musculaires effectués avant l’effort réduisent la performance. Il est fortement recommandé de faire des étirements musculaires sur des muscles échauffés. C’est pour cette raison qu’il ne faut pas faire d’étirements musculaires avant un effort.

Il est indispensable de faire la différence entre les étirements musculaires et les assouplissements articulaires, ces derniers ont pour objectif de solliciter les articulations afin d’optimiser leur amplitude de mouvement.

En conclusion, les assouplissements articulaires, contrairement aux étirements articulaires, sont fortement préconisés lors d’un échauffement. Que l’on soit un joueur de tennis loisir ou compétiteur, il est indispensable de bien s’échauffer.

Que ce soit pour un stage de tennis, un entraînement ou un match, le joueur doit s’échauffer afin d’éviter les blessures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *