Classement du tennis en France

L’association stage de tennis pour tous propose à ses stagiaires de participer au circuit de tournois homologué de la région Auvergne, et à son tournoi interne.

Les résultats sont immédiatement enregistrés, les juges arbitres ont reçu une formation à l’A E I.Vous trouverez ci-dessous diverses informations sur le calcul et le fonctionnement du classement en France.

Les compétitions individuelles, par équipes et les catégories 9 ans et plus sont homologuées(année sportive du 01/10-30/09).Deux classements intermédiaires sont proposés en février et juin, ainsi qu’un troisième classement final au mois d’octobre.Bien évidemment, les compétitions sont ouvertes uniquement aux joueurs titulaires d’une licence FFT à jour. Si vous n’avez pas de licence (exemple:stagiaire étranger), l’association vous licenciera.

Nous avons 80 licenciés et 360 adhérents en moyenne chaque année. La différence entre le nombre d’adhérents et de licenciés s’explique par le faite que beaucoup de stagiaires sont déjà licenciés dans leur club. Les 80 licenciés sont généralement des stagiaires débutants ou étrangers.

Nouveau : Modifications du calcul de classement pour la saison 2013

A partir de cette saison, le capital départ est supprimé pour un souci d’équité. Les bonus d’une victoire supplémentaire en gagnant un tournoi et également supprimé. Seul le bonus de victoire est conservé pour les championnats de ligue et de France.

Désormais, les joueurs ayant un différentiel trop négatif entre les victoires et les défaites seront sanctionnés (victoire en moins).

Les barèmes de victoires sont revus suivant leur niveau.

Par contre, un bonus est attribué en cas d’absence de défaites significatives à échelon égal ou inférieur.

L’objectif de cette réforme est de privilégier les joueurs qui jouent peu mais bien.

Pour participer à une compétition officielle, il est obligatoire d’être à jour d’un certificat médicale autorisant la pratique du tennis en compétition.

Le classement est composé de quatre séries :

1 ère série : concerne les meilleurs joueurs Français numérotés.

2ieme série : regroupe plusieurs échelons de 15 à -30

3ieme série : commence à 30 et fini à 15/1

4ieme série : le premier classement est 40 jusqu’à 30/1

A savoir

Le classement est calculé en plusieurs étapes suivant le barème fixé par la fédération.La seconde série est un concours, avec une harmonisation pour chaque échelon. La troisième et quatrième série ne sont pas un concours, les compétiteurs sont confirmés à l’échelon calculé, il n’ya pas d’harmonisation.

Les règles de calcul

  1. Les victoires prises en compte par classement

    Il n’y a que les meilleures victoires qui sont prises en compte, et en nombre limité. Le nombre de victoires retenu dépend du classement du joueur au passage précédent, du nombre totale de ses victoires, du nombre de ses défaites à échelon égal et inférieur.

  2. Les victoires supplémentaires

    Les victoires supplémentaires sont l’addition de toutes les victoires (WO compris), auquel on soustrait les défaites à échelons égal et inférieur.

  3. Barème de calcul

    Pour chaque victoire, un nombre de points est attribué.

  4. Le capital départ

    Chaque joueur suivant son classement bénéficie d’un capital départ. Ce dit capital ne varie pas lors du calcul du classement.

  5. Les WO

    A partir du 3ieme WO, chaque WO est considéré comme une défaite à deux échelons inférieurs.Au 5ieme WO, le joueur perd un classement.

  6. Les bonifications

    Pour les championnats individuels, chaque match gagné rapporte 15 points, avec un plafond maximum de 45 points. En cas d’absence de défaire significative pour un minimum de 10 matchs, les 4ieme série ont un bonus de 50 points. Concernant les 3ieme série, ce bonus est de 100 points.

  7. La phase de calcul

    Pour arriver à l’échelon supérieur, il faut remplir au départ deux conditions. A son classement, avoir les points de proposition pour la montée, et pouvoir se maintenir à l’échelon proposé. Lors de la phase de calcul, les classements évoluent à chaque passage dans l’ordinateur. Le changement de classement d’un joueur modifie le classement de tous les autres et ainsi de suite. Après une succession de proposition de montée et de descente, le calcul du classement de chaque compétiteur se stabilise.

    Au dernier passage de l’ordinateur, le classement des compétiteurs se concrétise pour obtenir un classement calculé. Concernant la seconde série, le classement calculé n’est pas forcément le définitif, puisqu’il s’agit d’un concours avec un nombre de places limitées.

  8. A savoir

    La descente est limitée à un échelon pour tout licencié, et de deux échelons pour les non licenciés ainsi que pour les compétiteurs ayant cinq WO ou plus. Un joueur ne peut monter plus haut que d’un échelon au dessus du classement d’origine du meilleur qu’il a battu, sauf pour les 4ieme série oû c’est deux échelons.

    Le vainqueur d’un tournoi ayant rassemblé au moins 24 participants effectifs pour les hommes et 12 pour les femmes, est crédité d’une victoire à l’échelon du joueur le mieux classé ayant participé et qui a été battu sur le terrain (à l’exception de lui-même).Le bonus ne s’applique pas aux épreuves de consolation ni aux fins de tableaux intermédiaires.

    Le nombre de bonus, parmi les victoires prises en compte, est limité à deux.

  9. Les normes de montée, maintien et descente.

    Pour chaque classement, il existe des normes de descente, maintien et de montée. Les points demandés sont différents chez les hommes et les femmes.

  10. Les classements intermédiaires

    Il existe deux classements intermédiaires. Le premier sort début février, et le deuxième début juin. Les bases de calcul sont les mêmes, à quelques exceptions près. Le calcul est effectué sur un seul passage informatique, uniquement le classement d’origine est pris en compte. Les joueurs ne peuvent pas descendre et il n’y a pas d’harmonisation.

  11. Cas particuliers

    Concernant la maternité, les joueuses peuvent bénéficier d’un classement bloqué. Pour bénéficier de cette mesure, il faut présenter une photocopie de licence de l’année en cours et un certificat médical attestant la grossesse.Tout joueur reprenant la compétition, a l’obligation de demander une assimilation. Suite à des oublis ou des erreurs d’enregistrement, la fédération publie un rectificatif officiel un mois après la sortie du classement d’octobre.

  12. La pyramide du classement

    Le classement est composé de quatre séries, avec un nombre d’échelons défini dans chaque série. Tout classement a un nombre de joueurs précis, ce qui explique l’harmonisation pour les secondes séries avec son concours.

    Si vous souhaitez avoir des informations précises, le site de la FFT vous donne tous les détails nécessaires.

Pour inforformation:

Dans chaque pays, le classement du tennis est différent.

Par exemple en Suisse, le classement ainsi que la licence sont renouvelés deux fois dans la même année. Les classements sont principalement divisés en deux

catégories : les régionaux (R), et les Nationaux (N).

Les catégoties sont divisés en plusieurs sous niveaux. Les régionaux vont de 1 (le plus fort) à 9 (le plus faible), et les classement nationaux de 1 à 4. Un joueur à

un classement régional comme R2 ou R3, et un autre un classement national comme N2 ou N3.

Le classement du joueur peut progresser dans ce sens là :R9,R8,R7,R6,R5,R4,R3,R2,R1,N4,N3, N2, N1.

Les classements nationaux ont un nombre de joueurs limité. Pour la catégorie N1, il y a seulement 10 joueurs, détaillé N1.1,N1.2,N1.3…

La catégorie N2 comprend 20 joueurs, de N2.11 à N2.30. Les joueurs de la catégorie N3 sont au nombre de 40, de N3.31 à N3.70.

Pour finir, la catégorie N4 comprend 80 joueurs, de N4.71 à N4 150.

Autre exemple, le système de classement Belge.

L’A F T est la fédération Belge qui organise le classement. Il se compose de 23 échelons répartis en 3 séries.

Voici les séries, avec leur classement :

Série C – C.30/5, C.30/4, C.30/3, C.30/2, C.30/1, C.30, C.15/5, C.15/4, C.15/3, C.15/2, C.15/1 et C.15

Série B – B+4/6, B+2/6, B0, B-2/6, B-4/6, B-15, B-15/1, B-15/2, B-15/4

Série A – A national A international

Un joueur n’ayant jamais effectué de match officiel est NC.

Le classement Tunisien est publié deux fois dans l’année, en janvier/février ainsi que juillet/août par la FTT ( fédération tunisienne de tennis).

Il est composé de 3 séries et de 13 échelons, suivant le niveau des joueurs.

3e série : 30, 15/5, 15/4, 15/3, 15/2 et 15/1

2e série : 15, 4/6, 2/6, 0, -2/6, -4/6

1e série : Série national (meilleurs tunisiens).

Origine du comptage de point

Le tennis est l’héritier du jeu de paume, apparu au moyen âge avec son système de comptage de points. On compte par multiple de quinze. Au moyen âge, le chiffre 60 était le symbole numérique le plus connu. Le temps (60 minutes) et l’argent ( un denier d’or valait 15 sous) était comptés de cette façon. Au jeu de paume, les joueurs débutaient la partie au bout du terrain.

Quand un joueur marquait, il avançait de 15 pas au premier point, 15 autres au second, et 10 pas pour arriver au filet, cela produisait un avantage dans le jeu. C’est aujourd’hui, la justification la plus proche de cette forme de comptage de points.

L’expression « deuce » (égalité) est un emprunt culturel au mécanisme comptable du jeu de paume. A égalité, l’arbitre déclarait « à deux », ce qui expliquait que les joueurs soient à deux points de gagner le jeu. Ce « à deux » répété par des Anglais aux Français, prit la forme détournée de « deuce ».